Comment bien choisir son terrain ?

L’achat d’un terrain est la première démarche que vous devez effectuer dans votre projet de construction de maison. Toutefois, la tâche peut se révéler difficile ! Terrain non viabilisé à raccorder, obtention du permis de construire, études de sol à prévoir… Autant de choses importantes à vérifier et à ne pas négliger.

Le choix de votre futur terrain se fait en prenant en compte différentes étapes, où chaque élément à son importance. Suivez le guide, nous vous expliquons comment bien choisir votre terrain pas à pas.

Bien choisir son terrain

Avant de vous positionner sur un terrain à vendre, regardez bien son environnement. Avec Constructions Piraino, votre habitation s’adaptera parfaitement à celui-ci. Vous souhaitez acheter un beau terrain en passant par un constructeur imposé ? Ou préférez-vous un terrain libre ?

Le terrain en lotissement

Cette solution vous laisse moins de liberté pour ce qui est de bâtir votre maison, mais vous assure plus de sécurité dans votre projet (garanties contre les malfaçons, raccordement du terrain). Si vous optez pour l’achat d’un terrain dans un lotissement, vous devez vous plier au cahier des charges qui peut notamment imposer un style d’architecture spécifique au quartier.

Le terrain isolé, en diffu

Si vous aspirez à la liberté de pouvoir bâtir une maison à votre image, libre à vous d’opter pour un terrain libre ou isolé. Dans ce cas, vous pouvez choisir vous-même les professionnels qui vont vous accompagner sur votre projet de construction : entreprises du bâtiment, maître d’œuvre, cabinet d’architecture…

Gardez à l’esprit qu’un terrain libre de constructeur est bien souvent non viabilisé. Il vous faut donc prendre en compte le coût des différents raccordements dans votre budget.

terrain-choisir

Quelle que soit la commune sur laquelle vous achetez votre terrain, prenez le temps de vous renseigner sur les réglementations locales. Rendez-vous à la mairie pour vous informer des différentes restrictions à prendre en considération, comme l’architecture et l’esthétique extérieure de votre maison.

Vous pouvez également consulter le cadastre afin d’obtenir des informations importantes sur les caractéristiques du terrain : superficie, délimitation, viabilisation, présence du tout-à-l’égout… Les mairies peuvent vous renseigner sur l’existence de terrains à vendre, mais vous pouvez également vous tourner vers les agences immobilières ou les constructeurs.

Se faire accompagner par un professionnel comme Piraino

Choisir un terrain à bâtir demande beaucoup d’observation et de réflexion, ne foncez pas tête baissée. Le mieux est de se faire accompagner par un ou plusieurs professionnels, en particulier si vous souhaitez acheter un terrain isolé non soumis au cahier des charges d’un lotissement.

Pour savoir si les terrains qui vous intéressent sont constructibles et adaptés à la réalisation de votre projet, le mieux est de faire appel à un géologue. Celui-ci réalise une étude de sols et de topologie déterminante pour la construction : fondations adaptées, choix spécifique des matériaux…

Avant de choisir votre terrain, il faut savoir qu’un sol à tendance marécageuse ou trop pentu entraînera un surcoût lors des travaux de construction ! D’autres prestataires comme un géomètre peuvent être utiles pour déterminer avec précision la superficie du terrain et effectuer son bornage. Le maître d’œuvre peut superviser l’analyse du terrain et la réalisation de la construction. Il vous obtient le permis de construire et détermine l’emplacement de la maison sur le terrain, sa configuration et son orientation. Ces étapes sont décidées en fonction de la nature du terrain, du PLU (Plan Local d’Urbanisme) et des diverses réglementations en vigueur.

Comment prévenir les risques liés au terrain ?

guide-terrain

Chaque région peut être soumise à différents risques, que ce soit au niveau climatique, géologique ou environnemental. La mairie reste votre meilleur interlocuteur pour connaître les risques naturels sur la commune. Le Plan de Prévention des Risques Naturels (PPRN) indique quels événements d’origine naturelle peuvent survenir sur le secteur, comme les tremblements de terre, les inondations ou les feux de forêt.

Vous pouvez aussi demander le certificat d’urbanisme, un document qui regroupe l’ensemble des risques naturels présents sur votre futur terrain. Le certificat donne aussi des informations sur le caractère constructible (ou non) du terrain qui vous intéresse, les restrictions telles que la hauteur de la maison ou son esthétique, les servitudes auxquelles le terrain est soumis, si ce dernier est viabilisé et raccordé à l’assainissement…

Comment bien appréhender le projet dans sa globalité ?

Voici la liste non exhaustive des éléments à prendre en compte pour bien choisir son terrain :

  • Se faire accompagner par des professionnels issus de différents corps de métier ;
  • Identifier les risques naturels présents sur le terrain et ses alentours ;
  • Choisir un emplacement en prenant en compte son lieu de travail et ses besoins au quotidien ;
  • Réfléchir à la surface nécessaire à la construction de votre maison et à votre bien-être ;
  • Identifier les éventuels problèmes locaux (nuisances sonores, ferme à proximité…) ;
  • Se renseigner sur les contraintes et réglementations imposées par la commune et/ou le lotissement ;
  • Se renseigner sur les taxes et autres charges auxquelles votre habitation sera soumise ;
  • Prendre le temps de réfléchir, sans précipitation, pour ne griller aucune étape. Faire construire une maison est un projet de vie qui se déroule sur le long terme !