Quelles sont les étapes administratives de la construction d’une maison ?

Lorsqu’on fait bâtir sa maison, de nombreuses démarches sont indispensables, notamment sur le plan administratif. En fonction du type de construction, certaines démarches sont réalisées par le propriétaire, d’autres peuvent être prises en charge par le constructeur professionnel. A travers ce guide, vous trouverez un éclairage sur les étapes administratives de la construction d’une maison et sur les démarches qui vous incombent en tant qu’accédant à la propriété.

Insurance - Vehicle insurance

Construction d’une maison : l’importance des formalités administratives

La construction d’un habitat est un projet complexe qui fait intervenir plusieurs parties prenantes et s’inscrit dans le cadre de certaines lois et réglementations. De fait, cette opération requiert des démarches administratives pour construire sa maison qui sont plus ou moins importantes selon l’envergure des travaux à réaliser. 

Les conséquences d’un manquement à ces obligations peut être grave : leur omission peut compromettre le début de votre chantier voire constituer une infraction qui engendre des sanctions sévères (amende, demande de mise en conformité…) pouvant aller jusqu’à la démolition du bâti. Pour éviter tout litige administratif ou surcoûts, ces démarches doivent être anticipés. 

Quelles étapes administratives pour cadrer un projet de construction de maison ?

La demande du permis de construire

Incontournable parmi les étapes administratives de la construction d’une maison, le permis de construire vérifie la conformité de votre projet de construction par rapport aux dispositions légales et réglementaires en matière d’urbanisme. Celles-ci varient d’une localisation à une autre. La durée de validité du permis de construire a été actualisée à trois ans. 

La construction d’une maison individuelle et/ou de ses annexes entre dans le champ de ce que la loi considère comme des travaux de construction de grande ampleur : le permis de construire est obligatoire dans cette configuration. Dans le cas de l’agrandissement d’une maison existante, ce document est requis sous certaines conditions.

C’est à la mairie de la commune où se situe votre terrain constructible, que vous devez déposer ou adresser par courrier recommandé votre demande de permis de construire. Un délai variable de deux à trois mois est constaté pour l’instruction d’une demande de permis de conduire : celle-ci doit être prise en compte dans le calendrier du projet. Si votre projet concerne une zone soumise à l’avis de l’architecte des bâtiments de France, ce délai peut atteindre cinq mois. 

Le permis de construire peut faire office d’autorisation d’urbanisme : un extrait doit en être affiché sur le terrain à bâtir. Cet affichage doit prendre la forme d’un panneau rectangulaire dont les dimensions sont réglementées et dont la visibilité depuis la voie publique doit être garantie.

Certificat d'urbanisme et PLU : nécessités et démarches administratives pour construire une maison

Certificat d’urbanisme : une pièce administrative pour la construction d’une maison

Pour choisir un terrain à acheter, le certificat d’urbanisme constitue une source d’informations indispensables et une étape administrative recommandée pour la construction d’une maison. En effet, ce document recense les règles d’urbanisme applicables à votre terrain et indique notamment s’il est constructible. Gratuite, la demande de ce document peut être réalisée simplement en ligne sur le site du Service Public. 

Cette démarche administrative de construction de maison n’est pas obligatoire mais vivement conseillée pour s’assurer qu’une opération immobilière est envisageable. A noter qu’il existe deux types de certificats d’urbanisme : 

  • Le certificat d’urbanisme d’information renseigne sur la situation du terrain, notamment les règles d’urbanisme qui s’y appliquent, les limitations administratives du terrain ainsi que les taxes et participations d’urbanisme. Il est remis par la mairie sous un délai d’un mois. 
  • Le certificat d’urbanisme opérationnel informe sur la faisabilité du projet de construction et indique notamment si le terrain peut être utilisé pour ce projet et l’état des équipements publics avoisinants.

S’informer avant de lancer son projet de construction de maison

Plan Local d’Urbanisme : un pilier des étapes administratives précédant la construction

Parmi les démarches administratives pour construire sa maison, la consultation du PLU est indispensable si l’on ne veut pas courir le risque de voir son projet de construction refusé par l’administration. Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) est le principal document de planification de l’urbanisme communal. Il renseigne sur les conditions d’aménagement et d’utilisations des sols : hauteur maximale des bâtiments, contraintes architecturales, distance des constructions par rapport à la voirie… 

Pour concevoir un projet de maison qui pourra réellement voir le jour, il est vivement recommandé que vous preniez connaissance de ces contraintes. Depuis 2016, le contenu du PLU a été modernisé pour faciliter les projets de construction. Vous pouvez le consulter sur le site de la commune où vous projetez de faire bâtir.

> A lire également autour de la construction de maison :

COMMENT CHOISIR SON CONSTRUCTEUR DE MAISON CUBIQUE ?

MAISON CUBIQUE MODERNE : BIEN RÉUSSIR SES PLANS

PPRN : une étape administrative primordiale ?

Complémentaire au PLU, le Plan de Prévention des Risques Naturels Prévisibles (PPRN) contient des informations utiles à votre projet. Cette étape administrative de la construction d’une maison renseigne notamment sur les zones d’exposition aux phénomènes naturels prévisibles, directs ou indirects : inondations, incendies de forêt, séismes… 

Une partie des informations du PPRN est reprise dans dans le diagnostic ERF (État des Risques et Pollutions), qui renseigne sur les risques naturels, miniers et technologiques liés au terrain du futur occupant. Lors de la vente d’un terrain situé dans une zone délimitée par le PPRN, ce document est obligatoire. 

Si le terrain de votre future maison se situe dans une zone catégorisée à risque, le PPRN réglemente l’utilisation des sols et la façon de construire dans le but de réduire l’exposition des bâtis aux risques naturels et protéger les biens et les personnes.

Une formalité administrative officielle : la déclaration d’ouverture du chantier

Pour lancer le chantier de votre maison sans risque de le voir interrompu, vous avez l’obligation d’effectuer auprès de la mairie de votre commune une déclaration d’ouverture de chantier. Cette étape administrative indispensable pour la construction d’une maison peut être effectuée en ligne ou déposée directement à la mairie. 

Dans certains cas, une déclaration préalable de travaux a déjà été réalisée et se substitue à la déclaration d’ouverture de chantier. Attention, l’autorisation d’ouverture de chantier correspond à une période de validité de trois mois : il est nécessaire que vos travaux débutent dans ce délai, autrement une autre demande devra être réalisée.