Quelles sont les idées reçues sur la construction d’une maison écologique ?

Quelles sont les idées reçues sur la construction d’une maison écologique ? - Piraino

Plus soucieux de leur impact environnemental que jamais, les Français se tournent de plus en plus vers les maisons écologiques. Peu énergivores, voire complètement autonomes, ces maisons d’un nouveau genre respectent l’environnement tout en offrant un lieu de vie sain et agréable. Pourtant, elles font l’objet de nombreuses idées reçues ! Et si on dénouait le vrai du faux ?

1. “Une maison écologique, c’est cher !”

Vrai… et faux aussi.

La construction d’une maison écologique nécessite un gros investissement de départ, le prix des matériaux écologiques étant forcément plus élevé. En effet, à niveau de confort égal, on considère qu’une maison écologique coûte entre 15 et 20 % plus cher qu’une maison “classique ».

De grandes économies d’énergie

Cet investissement est cependant vite rentabilisé grâce aux nombreuses économies d’énergie réalisées ! Comme elle est conçue pour réduire les pertes d’énergie, une maison écologique vous fait réaliser dès le moyen terme des économies d’énergie considérable. En effet, la consommation en chauffage d’une maison écologique est 10 fois moins élevée que celle d’une autre maison ! Sans compter les autres installations comme les chauffe-eau solaires ! Il arrive même que certaines installations produisent plus d’énergies renouvelables que la maison en consomme, ce qui vous permet de revendre cette énergie à un fournisseur.

Financer le coût de la construction grâce aux prêts aidés

La construction de votre maison écologique peut être en partie financée par différentes aides et subventions en faveur de la transition énergétique :

Comme son nom l’indique, il permet de financer la construction de sa maison écologique sans avoir à payer d’intérêts.

  • Le prêt Action Logement

Si vous êtes salariés d’une société de plus de 10 salariés, vous pouvez bénéficier d’un prêt Action Logement d’un montant maximal de 25 000 € pour 30 % du coût de l’opération maximum.

  • L’exonération de taxe foncière

Les constructions neuves sont exonérées de taxe foncière pendant 2 ans après l’achèvement des travaux, et 5 lorsqu’elle respecte les réglementations énergétiques et thermiques en vigueur (BBC et RT 2021).

  • Les aides financières locales

Il convient de vous rapprocher des conseils régionaux, généraux et de la collectivité locale ou se situe votre future maison pour connaître ces aides en détail.

2. “On doit forcément choisir entre confort et économie d’énergie”

Faux !

La construction d’une maison écologique est certes soumise à différentes normes de construction, mais celles-ci ne nuisent absolument pas au confort de ses habitants ! Premièrement, le design d’une maison écologique est complètement libre. Il doit simplement répondre à une approche bioclimatique, notamment par rapport à l’orientation des pièces de vie afin de tirer parti de la lumière naturelle. En orientant votre salon vers le Sud, vous respecterez cette approche bioclimatique tout en bénéficiant d’une belle lumière naturelle. Comme quoi, le confort de votre habitat n’est pas du tout empêché par le respect de ces contraintes, bien au contraire !

En réalité, les normes de construction concernent principalement l’isolation, l’élément majeur de toute maison écologique. Vous devrez alors troquer la laine de roche ou le polystyrène contre de laine de chanvre, de la fibre de bois, du lin et du coton, des isolants biosourcés à peine plus cher que les isolants classiques. Vous devrez également respecter une certaine liste de revêtements des sols et des murs pour répondre aux normes de construction, et opter pour une ossature en bois ou en béton. Dans tous les cas, vous disposez d’un choix immense pour construire une maison à votre goût et confortable pour toute la famille.

3. “La maison écologique sert uniquement à préserver l’environnement”

Faux !

La maison écologique est conçue pour respecter l’environnement tout en préservant la santé de ses habitants ! Tout ce qui est bon pour la planète l’est aussi pour ses habitants.

Nous le savons, la dégradation de notre environnement est à l’origine de nombreux problèmes de santé, partout dans le monde. En France, la pollution de l’air est la première cause de mort évitable, avec près de 50 000 morts par an selon l’Institut de Veille sanitaire. C’est un véritable enjeu de santé publique qui concerne aussi bien l’air extérieur que l’air intérieur.

Panneaux de particules, isolants synthétiques, peintures… Les matériaux utilisés dans les constructions classiques peuvent en effet voir un impact négatif sur la qualité de l’air de l’habitat en émettant des composés organiques volatils (également appelés COV).

Dans une maison écologique, tous ces matériaux problématiques sont remplacés par des matériaux d’origine naturelle et certifiés, soumis à des réglementations strictes. Les émissions de composés organiques nocifs sont donc réduite au minimum pour un air pur et sain. Ces matériaux sains sont alors couplés avec un système d’aération et de ventilation efficace qui garantit une bonne circulation de l’air intérieur. Résultat : la maison écologique offre un air pur à ses habitants, en réduisant ainsi les risques de maladies respiratoires.

Construire une maison écologique vous permettra donc de réduire votre impact environnemental tout en offrant un lieu de vie sain à votre famille.